Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview du groupe Les Gueules Noires

Publié le par Rudy L'Agité

Les Gueules Noirs est un jeune groupe qui joue du Ska-Rock engagé.
c'est suite au festival organisé par l'asso carolo Le Petit Chaperon Noir (voir le live report -->ici <--) que j'ai vus et rencontré le groupe, qui à d'ailleurs littéralement conquis le coeur de mon Agitée au point d'en être presque jaloux.
De cette soirée mémorable est né l'idée de cette interview que vous pouvez lire aujourd'hui .....

1. Merci de répondre avec enthousiasme à cette interview, tout d'abord, d'où vient le nom du groupe "Les Gueules Noires" ?


Conan : Nous avons choisi ce nom de groupe en hommage aux mineurs.
Sugar : En sortant du groupe D-Exit, on a cherché à trouver un nom qui reflétait le côté anar du groupe et qui nous corresponde. Ça a mis pas mal de temps... Mais quand "Les Gueules Noires" nous est venu à l'esprit, on a tout de suite su que c'était impeccable.
Val : je rajouterai que ce nom de groupe fait référence à la classe ouvrière mais aussi au passé de la région.

2. Comment les membres du groupe se sont-ils connus ?

Sugar : J'ai intégré les D-Exit plus d'un an après les avoir connus au lycée. J'ai pu les voir jouer à la fête de la musique de Valenciennes en 2009 parce qu'un de mes potes était batteur du groupe (il n'est d'ailleurs pas resté très longtemps).
Un jour, on m'a demandé au lycée si ça m'intéressait d'essayer de jouer quelques morceaux de ska au saxophone avec eux. Et au final, je ne les ai plus quittés.
Pour Villours, on cherchait un batteur car Lény n’était pas dispo lors d’un concert, et pendant les répètes il nous a annoncé qu’il jouait également de la trompette.
Conan : Val et moi on se connait depuis la maternelle, Lény depuis le Lycée, C’est Villours qui nous a présenté Nico il y a quatre ou cinq mois.

3. Pourquoi avoir choisi le Ska-Punk pour vous exprimer sur scène plutôt qu'un autre genre de musique ?

Conan : Quand je vois ta question, j’ai envie de dire : ah bon ! On joue du punk ?
Val : Quand on nous demande notre style musical pour une affiche de concert, je dis toujours ska, ska ska ! Pour éviter les ambiguïtés car je trouve que le style ska-punk ou punk-ska diffère très nettement du ska tel qu’on le joue.
Le son de la guitare est clair et les rythmes de batterie sont typiquement ska. Les
mélodies de basse, la plupart du temps sont aussi issues de ce style musical. Sur la démo « COMME UN AIR DE REVOLTE… » C’est vrai qu’il y a « intolérants face à l’intolérance » qui ressemble à du Rock, même presque de la Oi ! Mais maintenant nous jouons ce morceau façon ska en concert. Le Sankt-Pauli est l’exception qui confirme la règle.
Sugar : Mais c’est vrai que l’on a commencé en jouant du Punk.
A propos du ska, on y trouve vraiment une grande liberté d'expression, tant du côté de la musique que du côté des textes. On peut parler de ce qu'on veut avec une ambiance festive tout en gardant une dimension idéologique.
Et cette musique en elle-même est un symbole : en accordant autant de place aux temps forts, aux temps faibles et aux contretemps, on tisse une sorte de damier musical où le noir et le blanc ont autant d'importance qui transmet à travers l'égalité et la diversité des notes l'idée d'égalité et de diversité chez les hommes.
C'est la musique antiraciste par excellence.


4. D'où vous vient l'inspiration pour les textes ?

Conan : La vie quotidienne et les gens que l’on croise.
Val : j’écris quand une idée me vient subitement. Cette idée peut venir soit d’une situation que j’ai vécue, soit d’une actualité qui me fait réagir, soit cette idée résume mon état d’esprit du moment.
La plupart des textes sont en français pour que l’engagement soit mis en valeur face à un public, le plus souvent francophone.
Le plus difficile dans l’écriture c’est de trouver l’équilibre entre le fond et la forme, éviter de
faire des textes moralisateurs est l’une de nos priorités: En effet, l’engagement que nous revendiquons ne doit en aucun cas prédominer sur la qualité de la musique. Il arrive que je choisisse d’écrire en anglais notamment concernant des textes qui m’inspirent moins. Sugar a déjà écrit quelques morceaux mais nous cherchons la façon de les intégrer aux sets actuels.

5. Question aux quatre membres qui ont joué dans le groupe D-EXIT, qu'est-ce que vous trouvez dans "Les Gueules Noires" que vous n'aviez pas dans votre ancien groupe ?

Sugar : Plus de rigueur, une progression plus rapide et un son plus propre.
Conan : Sortir un peu du simple groupe de potes, pour essayer de se faire connaitre un peu dans le milieu.

6. En tout vous êtes six membres dans le groupe avec chacun vos influences propres, n'est-ce pas compliqué de composer avec autant de membres dans un groupe ? qui fait quoi au juste ? (texte, composition ....)


Sugar : Val compose la plus grande partie des morceaux et écrit la plupart des textes. Et lorsque quelqu'un trouve une bonne idée nouvelle, on l'ajoute. De plus, les cuivres et la batterie ont une grosse part de liberté puisqu'ils improvisent pas mal.
Val : En effet, nous n’avons pas les mêmes influences mais j’ai l’impression que nous allons tous dans la même direction.
Du Punk-Rock simple et basique que nous jouions avec D-Exit, on est passé au Ska qui
nous a demandé plus de rigueur, et ensuite du Ska de nos débuts à celui d’aujourd’hui, la marge de progression a été énorme.
Tant au niveau de la qualité du son qu’au niveau des structures des morceaux
ainsi qu’au niveau des paroles.

7. Vous avez enregistré une démo neuf titres en juillet 2012 "COMME UN AIR DE REVOLTE…" que pouvez-vous nous dire sur celle-ci ?

Sugar : Elle a été enregistrée et mixée par Val dans un studio improvisé dans le grenier de Lény avec du matériel qu'on nous a prêté. On s'est bien amusé.
Val : Nous avons eu un enregistreur numérique prêté, grâce à ce matériel nous avons pu enregistrer tous les instruments piste par piste. Ce que je vais dire va étonner beaucoup de monde mais Lény a enregistré ses pistes sur une batterie électronique. (Cela nous a permis d’éviter l’achat de micros de batterie.) Sur cette démo, la trompette n’est pas présente sur tous les morceaux car Vilours était fraichement arrivé dans le groupe.
Vous n’y trouverez pas de trombone car Nico n’était pas encore des nôtres.
Pour ma part, ce que je retiens de cet enregistrement : c’est une bonne expérience musicale, lorsque nous avons décidé d’enregistrer, nous ne nous étions pas fixé d’objectifs précis.
Dans le pire des cas, nous nous serions contentés d’un ou de deux morceaux de qualité suffisante en ayant passé un bon moment ensemble.
Au mieux on enregistrait une démo nous servant de « carte de visite » pour les bars qui nous accueillent ou pour un éventuel futur label. A la fin du mixage, nous nous sommes posé la question : que faire du résultat obtenu ? Vue que la qualité était supérieure à nos attentes, soit, comme prévu, on en faisait une démo soit on sortait un CD pour les distros. Au final, le système D, nous a apporté une autre façon d’envisager le fruit de notre travail, on a décidé de sortir cette démo accessible à tous soit par internet soit en vente à prix libre avec un super livret qui contient les paroles et qui explique notre démarche.
J’en profite pour faire un gros bisou à Cimon S Design qui a dessiné notre pochette.

8. Comptez-vous prochainement enregistrer un album ?

Conan : Oui, nous avons déjà quelques idées pour la pochette et le titre portera le nom du morceau principal de l’album : « Les roses de la trahison ». On compte aussi enregistrer en ska des morceaux comme « bière et potes » et « intolérants face à l’intolérance ».

9. Sur votre page Facebook, vous avez fait un appel aux auteur/compositeur et interprète à la recherche d’un groupe de ska pour accompagner et se produire en concert, en précisant que vous étiez ouvert à toute collaboration, pour ceux que cela intéresserait pourriez-vous nous en dire plus et comment vous contacter ?

Sugar : On s'est dit que ça pourrait être sympa de profiter de notre groupe pour des auteurs/compositeurs qui ont des choses à dire, des morceaux déjà composés mais qui n'ont pas de musiciens.
Cela leur permettrait un accès facile à la scène en tant que guest dans le groupe, un peu comme le font les groupes de ska et de reggae traditionnels.
Val : C’est Sugar et moi qui avons eu l’idée de faire cet appel à d’autres artistes.
Pour ma part, je pense que dans le groupe nous n’avons pas de belles voix ou de pianiste par exemple, il serait sympa de faire intervenir d’autres artistes ponctuellement, qui joueraient avec nous certains morceaux dans le but de créer un métissage culturel musical. Un vieux fantasme : trois belles chanteuses portant la même tenue et se dandinant de gauche à droite en claquant des doigts : les soirs de pleine lune je n’en dors pas…

10. Vous avez joué à "La Braise" de Charleroi le 16 Mars 2013, que retenez-vous de ce festival ?

Sugar : Un très bon accueil tant des organisateurs que du public qui était bien réactif.
Et les autres groupes ont vraiment bien assuré aussi.
Val : C’est toujours compliqué de jouer en fin d’après-midi mais nous avons été agréablement surpris de voir que beaucoup de monde était déjà présent dès le début du festival.
Bon accueil, repas excellent, un lieu parfait pour jouer comme on en aimerait sur Valenciennes. Bisou à Claude.
Nico : un agréable moment musical.

11. pour ceux qui aimeraient vous voir sur scène, quel sont vos prochains concerts ?

Samedi 20 avril : Lille, école Desbordes Valmore, quartier Bois Blancs
Vendredi 26 avril : Le Quesnoy, café le cactus bar
Samedi 11 mai : Valenciennes, café La Capsule
Samedi 15 juin : Sains-en-gohelle, la Cave à Zic avec Los Tres Puntos
Samedi 06 juillet : Concert de soutien au sans papier dans le 62 (lieu à préciser)
Et le plus gros à venir, c'est le concert au Folkestone Ska Splash, de l'autre côté du tunnel sous la Manche en Angleterre les 15 ; 16 ; 17 et 18 août prochains qui est un très grand festival qui recevra également des groupes tels que les Skatalites, The Toasters, Bad Manners, The Beat, et plein d'autres.

12. Après un an à écumer les cafés et les salles de concert, quels sont vos plus beaux souvenirs ou anecdotes ?

Sugar : Je garde un très bon souvenir du concert au squat de Louvain et de celui au Vort'n'vis à Ypres où on a eu des très bonnes ambiances et des publics très réceptifs.
Val : J’ai en mémoire des concerts faits en Belgique où c’est toujours la fête.
Conan : Je me souviens très bien du TPSF à Feluy où sur le morceau « Bâtard » nous avons eu une coupure de courant, cela ne nous a pas empêché de continuer à chanter le morceau et le public a repris avec nous.
Je me rappelle aussi que suite à cela Val s’est battu avec un saignement de nez pendant un long moment de solitude face au public.
Nico : Sur St Amand, la rencontre inattendue d'un espagnol et d'une basque faisant le tour de France a pieds qui étaient ravis et enjoués de tomber au hasard dans un concert de ska !!!

13. Quels sont vos projets pour cette année 2013 ?

Notre objectif, avant tout est d’assurer de bonnes prestations en concert, d’améliorer la qualité de notre son et de continuer à faire passer le message.

14. Avez-vous un message pour les nombreuses personnes qui liront cette interview ?

Nous sommes toujours ouverts aux propositions de concerts, que ce soit dans les bars, les festivals, qu’ils soient Antifas ou culturels.
Notre objectif reste de proposer au plus grand nombre notre musique et surtout le message qu’elle porte.
Nous voulons aussi vous rappeler que l’album démo : « COMME UN AIR DE REVOLTE… » est en vente à prix libre.
Et pour finir, notre but au sein des Gueules Noires est d’être populaire et fédérateur mais JAMAIS commercial.

Les Gueules Noirs sur Facebook: https://www.facebook.com/lgnska?fref=ts
 

Interview du groupe Les Gueules Noires
Interview du groupe Les Gueules Noires Interview du groupe Les Gueules Noires

Commenter cet article

accounting resume 13/06/2014 11:07

I am a big fan of the band Black Faces. I love most of the songs composed by Val. Its a good musical experience with them. They have some magical energy. Thank you so much for sharing the interview with the band.

congratz 13/06/2014 06:10

thank you for the wonderful post

Corinna 27/04/2013 17:27

Que du bon ! merci pour nos grands pères mineurs !!


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();