Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Clément Méric, militant antifasciste battu à mort sous les bottes nazillonnes, est décédé ...

Publié le par Rudy L'Agité

Encore une fois l’extrême droite, qui se montre publiquement sous le sourire charmeur de Marine, se montre dans l'ombre tel qu'elle est: Une bête immonde emplie d'une violence aveugle, qui ne tolère aucun avis divergent de leur doctrine hitlérienne sous peine de mort.

 

R.I.P à Clément Méric, 18 ans, militant antifasciste décédé ce 6 juin 2013, mort indignement, battus à mort sous les bottes nazillonnes.

Récapitulatif des fait:

TATOUAGES DE CROIX GAMMÉES ET VENTE PRIVÉE

La victime et trois de ses amis se trouvaient dans un appartement de la rue de Caumartin, dans le 9e arrondissement de Paris, en fin d'après-midi, pour participer à une vente privée de vêtements de plusieurs marques appréciées par les jeunes militants issus à la fois de l'extrême gauche et de l'extrême droite.

Vers 18 heures, deux hommes et une femme arrivent dans l'appartement. Selon les premiers témoignages recueillis par les policiers, ils appartiennent visiblement à la mouvance skinhead : tatouages de croix gammées, sweat-shirt "Blood and honour", un groupe néo-nazi britannique, etc. Entre les deux groupes, les invectives fusent rapidement. Les militants d'extrême gauche moquent la tenue des nouveaux arrivants.

Dans la rue de Caumartin, une voie piétonne très commerçante située derrière les Grands Magasins du boulevard Haussmann, les deux groupes se retrouvent ainsi à quatre contre quatre. Mais la rixe ne dure pas longtemps. Clément Méric, qui n'a pas encore commencé à se battre, reçoit un "violent coup de poing", selon les témoins. Le jeune homme, qui est loin d'avoir la carrure de ses adversaires – il est même plutôt frêle –, chute et sa tête heurte un poteau. Il perd connaissance. Rapidement transféré à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris 13e), il ne se réveillera pas.

Entre-temps, les agresseurs se sont enfuis. Les investigations ont été confiées à la police judiciaire parisienne. Les enquêteurs disposent de la vidéosurveillance, très présente dans la rue, et de nombreux témoignages – le mercredi après-midi, il y a foule. Jeudi matin, les trois amis de la victime n'avaient pas souhaité déposer plainte.

En fin de journée, la police a annoncé l'arrestation de trois nouveaux suspects, portant leur nombre à sept. Les derniers interpellés appartiennent à la mouvance de la droite la plus extrême, plusieurs étant proches du groupuscule des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR) et du mouvement affilié de la Troisième Voie. Dans la matinée, le leader des JNR Serge Ayoub, alias "Batskin", avait réfuté toute implication de son groupe.

Source: Le Monde.FR

Clément Méric, militant antifasciste battu à mort sous les bottes nazillonnes, est décédé ...

Commenter cet article

mescal 25/06/2013 14:57

tissus de conneries


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();