Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sales Majestés : Keupon un jours, Keupon toujours

Publié le par Rudy Dartevelle

lsm_jpg.jpg

 

 

27235_496041960390_493931790390_11047050_3163052_n.jpg

Autrement appeler LSM, le groupe ne peut que nous laisser un sentiment d'humilité : Tel les Berurier Noir, malgré vingt ans de scène et partis de rien aux départs, sont devenus une légende vivante de la scène punk française, et qui de surcroît n'as jamais changer ni d'optique ni de style depuis leur début..    

Pour ma part, C'est via un disquaire, près de chez moi, que j'ai découvert ce groupe en achetant il y à bien des année l'album "Bienvenue", depuis je ne cesse de suivre le groupe de près ou de loin.

 

Mais comment un tel groupe sais donc créer et à su traverser les ans sans prendre une seul ride ? un petit tour sur leur site officiel m'as donner bien des réponse.........

 

Donc voilà Les Sales Majestés... C'est un groupe appartenant à la scène Punk-Rock française.
Ils sont 5 : Arnaud au chant, Yann à la guitare rythmique, Yves à la guitare lead, Vlad à la basse et enfin Mathias remplacé par Guillaume depuis 98 à la batterie, mais Mathias est de retour aux futs depuis 2007.

 

 

 

 

283251Le groupe se forme à la fin des années 80 : il s'offre des balades, de Perpignan à la Rochelle, dans la vieille bagnole d'Arnaud, afin de monter sur les planches, partout où l'on veut d'eux. En 1993, un CD 5 titres, plutôt promotionnel voit le jour. Mais la formation continue de se chercher. Ce n'est donc réellement qu'en 1995 avec la sortie de Bienvenue, que la formation actuelle voit le jour. Les Sales Majestés Pour auto-produire le disque, LSM monte un label, DKP (Destroy Keupon Production), qui fonctionne comme une petite association.

 

Nos Sales Majestés font une arrivée remarquée sur la scène alternative, d'autant plus que la critique salue unanimement la qualité de Bienvenue. On trouve tout ce qui fait encore aujourd'hui le goût LSM : des influences prononcées pour les Shériffs, OTH, ou autres Cadavres et des textes-slogans efficaces et sans compromis. Et le tout servi par une voix bien mise en avant. Pour la distribution, c'est Bondage qui s'en occupe. Le groupe enchaîne les concerts bien que chacun des membres continue de bosser. No Problemo sort en 1997. Ils continuent ainsi leur petit bonhomme de chemin qui les mène en 1998 au Dernier Combat, un maxi regroupant deux inédits et des versions lives.

 

Les Sales Majestés et Vérole : La Rage


 

 

Mais les problèmes avec Bondage pointent le bout de leur nez. Et, une fois de plus, le label indépendant 27235 496041910390 493931790390 11047048 2910334 nest traîné au tribunal. Mais là où l'histoire se révèle intéressante, c'est que pour la première fois, Bondage est contraint à payer ce qu'il doit à ses artistes. Les Sales Majestés - Anarchie ! LSM sont quant à elles condamnées à verser environ 6000 euros à Bondage. Justice, justice... Y'a pas d'amour marque le mariage avec FGL production (pour la distribution et la promotion) en l'an 2000. Pour fêter tout cela, le groupe à l'étoile noire entremêlée d'une épingle à nourrice passe au Glaz'art devant un public déchaîné et en sueur. Bondage sort lui un live du groupe cette même année, live qui correspond non pas à la tournée Y'a pas d'amour mais à celle de No problemo... ce n'est pas sans rappeler le live des Ludwig Von 88 que Bondage avait sorti contre la volonté du groupe...

 

27235_496041930390_493931790390_11047049_4230560_n.jpgLe groupe après avoir fait une pause bien méritée, revient sur le devant de la scène en cet an 2002, avec une sorte de maxi/best-of 1992-2002. Le cd reprend 5 titres inédits, 2 remixes, et un best-of de 20 titres. Le son des 5 nouvelles chansons évolue. La voix et le texte sont mis encore plus en avant, les tempos se font plus calmes. Bizarrement, les sales majestés sont souvent contestées par certains intégristes punks. L'intégrité du groupe est mise à mal, et pourtant que reprocher à un groupe qui n'a jamais changé son fusil d'épaule, et qui a su résister au son des sirènes majors ? Que reprocher à un groupe qui, pour rester dans une démarche totalement indépendante, dépense ses propres deniers pour faire de la musique ? Une autre sorte de vautours rode aussi : les critiques. Ces derniers n'ont cesse de reprocher le manichéisme des textes. Et oui les textes sont aussi simples qu'un journaliste est malhonnête. Et après ? Ça ne fait pas du bien de se défouler en disant clairement ce que l'on ressent ? Mais finalement, comme le dit Arnaud, " il vaut mieux être détesté par certains que de provoquer l'indifférence. "

 

 

 

 

  27235_496041980390_493931790390_11047051_2567984_n.jpg

Les Sales Majestés chantent exclusivement en français et dénoncent une réalité sociale et politique insupportable sans mâcher leurs mots... Chaque chanson correspond à un thème tel que les flics, la société, les politiciens, les patrons... Et ils croient en ce qu'ils jouent et ils le prouvent : leurs CD dépassent normalement pas les 12 euros, leurs concerts ne dépassent que très rarement les 10 euros (bon en fait ça dépend du nombre de groupes, évidemment, mais c'est pas cher ), et on en a pour son argent, étant donné le rapport nombre-de-bleus-récupérés-dans-le-pogo/prix.

Une particularité des Sales Majestés est que leur musique n'est pas encombrée de Riffs monstrueux, ça fait moins bordélique et laisse une plus grande importance aux textes. Ce qui est à mon avis leur but : place d'abord aux messages de leurs morceaux.

 

 

 

 

C'est une bande de révolutionnaires capables de déplacer des punks mais aussi d'en créer : contrairement à pas mal de groupes, Les Sales Majestés peuvent facilement élargir l'horizon musical des non initiés et ainsi que leurs états d'esprit, on sait jamais..."

 

Les membres du groupe, quand il ne joue pas aux sains d'LSM, joue chacun de leur côté, en exemple je citerais Arnaud Future qui chante également dans l'excellent groupe "Juge Fulton", tant dis que Yann est à la guitare rythmique dans le non moins excellent groupr "Euroshima" ( Biographie disponible sur le blog ).

 

Leur Dernier Album, "Sois pauvre et tais-toi" vient tous juste de sortir et le moins que l'on en puise en dire, c'est que c'est du LSM pure et dure, non pas qu'il manque d'originalité, mais qu'il rassemble l'essence même du groupe : Texte court engagé et sans compromis, rift claire laissant la place aux parole, solo de guitare de yann........ Du LSM de grande qualité.

 

Bientôt la critique de l'album  "Sois pauvre et tais-toi" sur le blog,

 

 

 


Source : lessalesmajestes.free.fr


Les Sales majestés, le site : link

Les Sales Majestés, le myspace : link

Commenter cet article

P'tit kepon 14/07/2010 15:07


Salut,

Ne manquez pas les Sales Majestés en concert !

17/07/2010 - Dour festival - DOUR (Belgique)
01/12/2010 - L'Atelier 210 - BRUXELLES (Belgique)
02/12/2010 - Le Grillen - COLMAR (68)
03/12/2010 - Le Nouveau Monde - FRIBOURG (Suisse)
04/12/2010 - La Cigale - PARIS (75)

http://lessalesmajestes.free.fr


Rudy Dartevelle 14/07/2010 17:03



WAhou


Ca c'est du commentaire comme j'aime


Merci P'tit Kepon, si tu as d'autre date n'hésite pas me les communiquer, j'en ferais volontier un article


A +


Rudy L'Agité




'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();