Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La culture punk, c'est quoi aux juste ?

Publié le par Rudy Dartevelle

        Punk, au départ un mot anglais signifiant « vaurien, » « voyou, » ou encore « hors-la-loi, »

Bien que l'énorme majorité des personnes qui viennent sur mon blog son des personnes avertie sur le mouvement punk, je pense qu'une description de celle-ci est utile et logique vus que j'ouvre avec cette article une nouvelle rubrique Nommée "La Culture Punk".

Et cela permêttra aux curieux qui arriverais sur mon blog ( je pense notament aux collégue ^^ ) de s'informer sur ce qui motivent de plus en plus de personne dans ce mouvement, et d'abolire certaines idée reçus sur nous, les punks.

 

La scène musicale punk s'est affirmée à partir de la fin des années 1970, sur les cendres de la pensée hippie et en réaction à celle-ci. Certains leaders punks sortaient des écoles d'art mais nombre d'entre eux étaient chômeurs.

On croit souvent que le message punk est nihiliste mais ce n'est pas toujours vrai, bien au contraire les punks sont souvent actifs et engagés, socialement et politiquement (cf Clash, Crass, Bérurier Noir, Dead kennedys, Guerilla Poubelle..). La « philosophie punk » se caractérise par l'esprit de subversion, le « Do it yourself », le détournement des codes, la dérision, la mise en place de structures « alternatives », l'anticapitalisme, la liberté maximale de l'individu et la mise en place d'un cadre de vie comportant le moins de restrictions possibles. On y retrouve aussi des tendances comme :

Les idées punk se diffusent par le punk rock, les disques, les concerts, les festivals, les fanzines etc

Selon une certaine vision du punk, l'autorité pousserait les gens à des extrêmes intolérables. Ils

considèreraient les polices, le clergé, les gouvernements, et beaucoup d'institutions comme dangereuses et aliénantes. Selon eux, l'autorité mènerait à la corruption et aux abus. Cette vision de l'autorité serait issue de l'idéologie politique anarchiste. La brutalité de la police et la discrimination institutionnelle à l'égard des punks compteraient aussi dans la position des punks face à l'autoritarisme.

 

L'idée principale derrière le mouvement punk est la liberté de penser, ou penser pour soi-même. En politique, cela mène à une large population préconisant l'anarchie ; en musique, cela mène à un nouveau style. La conformité serait vue comme une dangereuse coercition sociale. En effet, il s'agirait d'une méthode d'aliénation de la pensée, qui cacherait aux gens la véritable nature de la société et leur forcerait à obéir aux désirs de ceux qui ont le pouvoir, qui contrôleraient les mouvements populaires et/ou gouvernementaux.

Par ailleurs, certains considèrent qu'une personne s'habillant comme un punk et écoutant du punk, serait simplement conforme aux codes du mouvement punk sans en être un vraiment, car le punk serait avant tout un état d'esprit.

L'idéologie punk s'oppose généralement à la société de consommation, privilégiant le Do it yourself.

Commenter cet article

Lemon 18/08/2012 19:11


Je trouve que cette article est bien écrit ! Pas facile de rester objectif en décrivant une culture complexe !


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();