Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jneb Band : l'EP "Enfance V(i)olée"

Publié le par Rudy Dartevelle

11798_sta.jpg

 

Jneb, qui se cache toujours derrière un masque, aime varier les plaisir artistique, aussi à t-il créer un groupe punk-rock-éléctro  "Jneb Band" ou il apparaît sur scène, avec ces comparse, habillé et cagoulé.

 

Jneb Band nous sort un EP de sept titre nommé  "Enfance V(i)olée", dont la pochette représente un enfant isolé  dans une cour de récréation, hais par certains enfants, laisser dans l'indifférence la plus total par les autre.

 

L'EP, particulièrement énergique, se compose d'un mélange savamment dosé de punk-rock-électro avec JNEB BANDdes riffles saturé mais qui laisse toujours la place à la voix de Jneb, qui nous la joue énergique, enragé, révolter, avec de temps à autre une intonation ska punk avec du cuivre dans certains titres.

 

L'album commence très fort avec une intro "Jneb Band en gaule", fait penser à une marche militaire avec des riffles de guitare saturée.

après cette intro, qui débouche bien les oreilles, on rentre dans le vif du sujet avec le tire éponyme de l'album "Enfance V(i)olée", qui raconte l'histoire d'un enfant malmener, battus, violer par des enfants et adolescent dans l'indifférence la plus total des adultes.

Le titre suivant "ça sent la merde" est le titre écolo de l'album qui dénonce une terre de plus en plus polluée par monsieur et madame tous le monde, avec dans ce titre la voix de Batbat Pallavas, du groupe "Diego Pallavas" que l'on ne présente plus.

après "histoire courte", titre énergique et un peux plus rock, vient le titre le plus connus du groupe en raison de leur superbe clip en pâte à modeler "Il faut être pris pour être prisonnier", titre percutant dans un punk pure et dure avec la voix de Martin, du groupe "Kiemsa" dénonçant les conditions de détention des détenus dans les prisons.

Le titre "Le Mal bien" , titre personnelle de Jneb, qui raconte l'histoire d'une de ces connaissance.

L'EP se termine avec le titre "J'appuie sur la Gâchette" ou il est questions des rêves que chacuns d'entre nous fesont sur un monde meilleurs que celui dans le quel nous vivons, rêves de plus en plus abolis par une société qui nous formâtes et tante "d'éteindre" notre imagination.

 

Cet EP est une excellente surprise : Dynamique, enragé, saturé de guittare mais jamais de trop, de sorte que les voix domine et soit clairement audible, du cuivre qui accompagne parfois la musique.......

Cet album est très original par ça musique, aux texte tranchant à vif des sujet très dure, est à se procurer car il est d"excellente qualité et ne laisseras personne indifférent.

 

Voire également l'article Jneb Band : Le clip "Il faut être pris pour être prisonnier"

Mais aussi Jneb en acoustique sur le morceau "La vie de rose" + interview

 

Jneb Band,  Myspace :  link

Jneb Band,  Face Book : link

 

 

 

Commenter cet article


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();