Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chronique du nouvel album de Pat Kebra ( ex Oberkampf ) : "Le Coeur Sur La Main", par Jhon Flower

Publié le par Rudy Dartevelle

"Pat Kebra", à l'origine guitariste du groupe punk "Oberkampf", qui était pour rappel l'un des groupes pionnier de la scène rock alternative française de la première heure, nous reviens avec sons nouveau groupe "Pat Kebra formation", et ce depuis 2009.
Fort de son expérience, Pat Kebra nous sort un premier album avec sa nouvelle formation, intitulé  "Le Coeur Sur La Main", sortis le 21 mai 2011.
.
Après m'avoir accordé une interview exclusive sur mon blog, Pat kebra m'envoya personnellement, via sa maison de production "Kebra’s Rcds", son nouveau CD, "Le Coeur Sur La Main", afin que je m'en fasse une idée.précise.
Le trouvant génial et très technique, je l'ai confié à mon fidèle collaborateur, "Jhon flower", qui n'as pas son pareil pour chroniquer les CD, et il sait de quoi il parle puisqu'il est lui même musiciens, avec de surcroît une acuité auditive supérieur à la moyenne.
.
Une chose est certaine, le nouvel album de Pat l'a littéralement séduit, enivré d'allégresse, au point de nous pondre une chronique originale, innovante dans son style, Jhon Flower sais vraiment surpasser pour vous offrir une chronique de CD digne de ce nom.

Après la chronique de "Jhon Flower", vous pourrez vous donner une idée de ce que l'album "Le Coeur Sur La Main" à dans le ventre avec une vidéo live de Pat Kebra chantant un morceau tirée de celui-ci, à savoir le morceau "Mon coeur A Dit".

Vous pourrez également vous renseigner en bas de la chronique sur les diverses possibilités de vous procurer l'album ainsi que sur les prochaines dates de concert de Pat Kebra.
.
Merci à Jhon Flower pour sa magnifique chronique.
.
Je suis vivant et j'ai écouté le nouveau CD de  PAT KEBRA

Energie suivi batterie guitares, contrastes, orient, voix extrêmement modulée modulable, passages bubbles image001.jpgsporadiques, texte extrement lisible/audible, dynamisme rock, riffs envoutants , passages multiples et différenciés, guitare pertinente et vocale, sait se calmer pour mieux donner de l’énergie ensuite, Kebra domine son affaire, il la connait, sa voix est rugueuse, mais aussi douce comme une main caressante, parfois, passages engloutissants dansants, ça défonce, batteur toujours dans le système, jamais à côté, travail de pro, mélodies qu’on retient tout de suite, qu’on oublie et qu’on réécoute et qu’on retrouve, où l’avais-je mise dans ma mémoire ? construction complexe et retours à des passages qui nous ont plu... conclusions et cri final.


Le professeur Glouzwok, tout en engouffrant une apocalyptique bouchée de son Hypercheesegiantburger de chez Clownronnie, fit pénétrer un cd noir bordé de jaune, orné d’un coeur rouge sang en son centre, dans la fente du CDSiliconanalyst Machine.

 

- Allez hop, analyse-moi ça vite fait, chuchota-t-il à l’appareil en lui envoyant un bisou dégoulinant de mayonnaise.

- Nous avons droit à quoi, aujourd’hui ? demanda Vic Torrugo, son assistant-stagiaire en CDD.

- Ta gueule morpion, grogna Glouzwok, laisse faire ce bijou.

Vic admira la pochette...

- Pas mal, dit-il, ils se sont bien fait chier, chez « Kebra’s Rcds «, c’est pas tous les jours qu’on a droit à une pochette ainsi stylée... C’est qui Pat Kebra, Professeur ?

Glouswok secoua la tête en levant les yeux au ciel...

- C’est pas vrai.... Il connait pas Pat Kebra... Tu viens de quel trou, mon con ? Si je te dis « Oberkampf «, ça t’inspire un peu plus ?

- Oberkoi ?

- Ah putain, Oberkampf, nom de dieu... Bon, laisse tomber, tu dois être le dernier humain à ne pas connaître Kebra. Tu te doutes que si on nous a confié l’analyse de son dernier CD, c’est qu’il y a des raisons...

- Il est suspect, votre Pat Kebra ?

- Un peu, pauv’ ignorant...

 

En fait Kebra était suspect d’avoir du talent. C’ était pas si simple d’avoir réellement du talent, ça ne devait pas se vivre comme on va manger au fastfood. Il y avait cette voix qui sortait du désert, une voix faite de vin et de vigne, de sable et de pierre, une voix qui t’offrait tout l’univers, et même au-delà, parfois la machine se déréglait en écoutant, elle ne savait pas si c’était la voix de Kebra ou celle de tous les amants de la terre, réunis en une seule personne pour rendre aux autres ce qu’ils lui avaient donné et inspiré. Cette voix avec toujours ce vibrato tellement bien mis là où il fallait et là où on ne l’attendait pas.

 

"" C’est la surprise qui domine tout le CD, dit la machine.

C’est la peur et l’envie et le plaisir et l’avenir mais aussi le passé. "" 

Il y a des ces émotions qui sont si fines et si subtiles qu’il faut absolument que la machine ré-analysait pour se faire l’idée qu’il fallait de cet instant tout petit et grandiose, tout ça pour constater qu’elle n’avait rien analysé, la poésie n’est pas faite pour une machine. Le talent ne s’analyse pas : il se subit.

Kebra est monté sur un cheval que personne n’aura su dresser avant lui, car il l’a apprivoisé, c’est le cheval de la créativité, de l’imagination galopante, une espèce de maladie dont il semble atteint depuis son enfance, car il va rechercher à tous les coups dans cette période ancienne un suc dont il alimente son présent.

Le professeur Glouzwok avait cessé de manger, car il avait soudain le sentiment que Pat Kebra lui avait volé son existence, sa propre sensibilité afin de nourrir ses chansons de tout ce qu’il avait vécu au travers des milliers d’existences croisées. La machine s’était mise à suinter de la sueur HUMAINE, Glouzwok se sentait redevenir anonyme et universel, c’est ce qu’il avait compris en se faisant tortiller la moelle par les grattes qui hantaient le CD.

Des fins tranchantes comme des guillotines.

 

Vic Torrugo remit le son, il avait envie de rire et de pleurer.

« Pat Kebra est un salaud, gémit-il. Je n’aime pas qu’on me dise la vérité mensongères, avec ces musiques qui collent à la peau et dont l’oreille ne veut plus se débarasser. Où est-il donc allé les chercher ? Je parie qu’il était du Premier Voyage.

- Chez les Russes ou chez les Américains ? Questionna Glouzwok.

- Ni les Russes, ni les Américains, je parlais du Premier Voyage des découvreurs de cette planète.

- La nôtre ?

- Ben oui, Kebra on dirait qu’il l’a parcourue dans tous les sens sans bouger. Purée cette guitare, elle n’est pas terrienne, désolé. CDSiliconanalyst Machine est incapable d’appréhender la façon dont ce chanteur nous emmène au-delà de ce qui nous fait peur ou de ce que nous n’avons jamais compris.

 

"" Parfois Pat Kebra hurle, il n’a même plus besoin de chanter, ce sont des imprécations poétique, cher Professeur Glouzwok. Il y a urgence. ""

- Je n’ai plus envie de sortir de cet univers, chuchota Glouzwok. Je n’ai plus envie. Cet univers m’envoûte. Il SAIT.

- Il IGNORE. Mais comment fait-il pour savoir ignorer à ce point ?

C’est le rock’n roll qui lui sert de prétexte, certainement.

- Non, je pense que c’est le rock’n roll qui lui sert de plan d’eau pour marcher sans se noyer. Il pose des questions dans des réponses et ne répond pas, puis répond, puis questionne à nouveau...

Le professeur Glouzwok hocha la tête en regardant le vide. « Il fait de la musique mais il sait y glisser des silences si riches... «

 

Il ajouta :

« Je crois que je vais démissionner. Je vais emmener ce CD chez moi et je vais l’écouter pour retrouver tout ça. «

- C’est vrai, c’est du jamais entendu auparavant, en même temps on reconnait... On reconnait quoi ?  ou du moins du pas comme ça. Je ne comparerai jamais ce truc à d’autres trucs. Je ne peux pas. Ca me fait perdre mes repères mais j’en trouve d’autres en même temps. Ce CD amène à une mutation le temps qu’on l’écoute. On n’est plus le même;

- On attrape un petit regard différent sur les choses, un petit regard en plus.

- Remettons-le, demanda Vic Torrugo après un instant de méditation. Et ferme ta gueule, laisse chanter Kebra. Parfois il dit à notre place ce qui nous rend souvent muets.

 

Chronique rédigée Par "Jhon Flower"

 

240563 104710736287471 100002456348997 46654 4141960 o

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment se procurer l'album de Pat Kebra, "Le Coeur Sur la Main"

 

La sortie commerciale de l'album "Le Coeur Sur la Main" s’est faite pour le 21 Mai 2011 , la 58194 424268668191 585828191 4874113 5914620 ndistribution est assurée par « Rue Stendhal » sur le territoire Français ainsi qu’en Suisse et en Belgique.

 

Il est également distribué sur 360 Plates-formes numériques dont I Tunes, Fnac, Virgin, Deezer , etc.… par BELIEVE Digital. 

 

Prochaines dates de concert de Pat Kebra:

   

-          Le 22 Juillet à marseille (Entrhopy)

-          Le 23 juillet à Port Grimaud(85) Pub Moroe

-          10 septembre à Limoges

-          17 Septembre à Paris (Miroiterie)

-          1er Octobre à Lille(au Sélect)

 

Pat Kebra, le Myspace : http://www.myspace.com/patkebra

Pat Kebra, le Facebook : https://www.facebook.com/pat.kebra

 

Voir également : Interview : Pat Kebra ( ex Oberkampf )

 

Pat Kebra - Mon Coeur A Dit- Live

 

Commenter cet article


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();