Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chronique de l'album "Mortel !" des "Laids Crétins des Alpes" par John Flower

Publié le par Rudy L'Agité

Ah ah ! j’avais pas pris un tel panard depuis longtemps : on m’a confié le dernier CD dulaids-cretins-des-alpes.jpg
groupe << Laids Crétins des Alpes>> et je ne m’attendais pas à ça.
 <<ça >>, c’est de la musique, du rock’n roll, mâtiné de reggae, de rockabilly ou autre quand ça
les chante, musiciens splendides qui connaissent bien leur affaire, car sous des dehors
fantaisistes, deuxième voire dixième degré, pour commencer on reconnait immédiatement les
types inspirés du manche de gratte, des arrangements comaques, l’art de donner un sentiment
de facilité mais qu’une oreille experte reconnait comme du travail de premier ordre sur le plan
de l’organisation des sons.
Mixages à migraine, qu’on appelle ça, on suppose que le producteur a pris des vacances bien
mérités une fois bouclé le boulot.

Ca a pas du être simple. C’est le type même de travail que tu peux pas mixer vite fait sur le
gaz et là on reconnait un bon boulot de production bien soigné à l’aide de bonnes oreilles bien
performantes, tout ça au service de ce répertoire déjanté comme on en fait peu.
En effet, plutôt que de choisir la tranquille certitude de la chanson << à la Delerm>>, couplet,
refrain, couplet, refrain, gnagnagnagna, peinard pantoufles télé maman t’as fait quoi à dîner,
les <<Crétins>>, si je puis les appeler ainsi pour faire court, marchent sur des oeufs, je me
demande comment ils font pour balancer joyeusement, dans s’emmêler les pinceaux, ces
multiphrases héritées de la maison Queneau/Vian, cet humour en couches, tu grattes, tu as une
autre signification, derrière la formule simple se cache toujours une approche fine de la
situation, bon appelons ça <<avoir du métier>>.

Bien évidemment, une chanson sur les nains de jardin ne passera pas, si elle est traité par Laids
Crétins des Alpes, en maison de retraite, sauf en fin de repas, une fois que tu as bien imbibé les
vioques à grands coups de pastis, ce qui doit être soit dit en passant l’une des cames favorites
de nos musicos.
Moi qui suis sensible aux bons jeux de batterie, je donne un bon point à ce cogneur subtil et
puissant, le dénommé Chienquibèze 7, le genre qu’on inviterait bien à une séance en studio et
qui serait capable de jouer sur tout ce qu’on lui présente ( à défaut de sauter sur tout ce qui
bouge ). Ce type n’économise pas son énergie pour aller jusqu’au bout des sets, il la grille
jusqu’à la dernière seconde qui, si j’en crois ma sérieuse observation de leurs vidéos ( ne
résiste pas à la tentation d’aller sur Youtube et de demander "La Tartiflette", clip fantastique, tu
sauteras au plafond ) met du temps à arriver, le public il gueule il en veut, il ne les laisse pas
foutre le camp, dur métier.
Quand on plait, c’est à double tranchant.

10637_2004090503_751.jpgLa pulse d’ensemble, les voix, le rock’n roll qui se dégage de tout ça nous consolent de la
disparition de groupes comme Odeurs, ou de chanteurs comme Lapointe, surtout quand on se
met à détailler les textes. Doubles sens, ironies et provos de tous ordres justifient le A cerclé
qui sert de majuscule à Alpes, ce sont bien des punks qui trainent leurs guêtres dans cet enfer,
mais des punks qui ont l’intelligence de savoir élargir le public purement punk, ils vont causer
au-delà, leur message, leurS messageS concernent plus d’un d’entre nous, on les voit venir, on
des devine cachetonnant sur les futures barricades qui j’espère décoreront à nouveau un jour
les rues de nos belles cités.

Je n’entrerai pas dans le détail des chansons, le charme, c’est de les découvrir, mais tu peux y
aller : tu te procures vite fait le CD, << Laids Crétins des Alpes>>, si par hasard tu as un petit
coup de mou, ça sera plus efficace qu’un Xanax ou qu’un arrêt maladie.
J’ai pensé que si les suicidés de chez Orange avaient possédé ce CD, ils auraient réglé
autrement leur problème, ça sert aussi à ça, un bon CD de ce pedigree, ça te redonne
confiance et courage : les choses n’en resteront pas là, les choses vont bouger et vont évoluer.

Laids Crétins Des Alpes, le site: http://www.laidscretinsdesalpes.org/
Laids Crétins Des Alpes, le Facebook: link

Rédaction, John Flower: http://johnflowerblog.over-blog.com/

Le clip des Laids Crétins Des Alpes: La Tartiflette !

Commenter cet article


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();