Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bérurier Noir. Sociogenèse culturelle et itinéraire personnel par François Guillemot (Fanfan)

Publié le par Rudy L'Agité

 François Guillemot (Fanfan Béru)

François Guillemot (Fanfan Béru)

A travers un exercice périlleux d’égo-histoire, cette contribution sur le groupe Bérurier Noir s’attache à présenter des aspects culturels et politiques de la genèse du groupe alternatif des années 1980.

L’auteur a privilégié une perspective culturelle qui permet de mieux comprendre les sources d’inspiration des chansons et des thématiques portées par ce groupe musical entre 1983 et 1989. 

Au fil de quatre temps forts, les lecteurs sont plongés dans un tourbillon d’actions débutant au lycée Paul Valéry (Paris 12e), se poursuivant dans la rue sur le Parvis Beaubourg, les squatts et l’Usine Pali-Kao, pour investir le Zénith de Paris en mars 1988, le Québec et finalement l’Olympia les 9, 10 et 11 novembre 1989 alors que le mur de Berlin tombe.

Sur le plan culturel, l’imaginaire élaboré par Bérurier Noir au fil de son existence est dévoilé : du cinéma d’avant-garde japonais aux films politiques européens, de la bande à Baader-Meinhof à l’association Actes Energie Perdue, de la boutique Harry Cover (aux Halles) aux dojos de Karaté, du « No future » au « Yes future », du noir & blanc à la couleur. En outre, l’Asie apparaît comme le fil conducteur invisible d’une expérience plus personnelle. Cette contribution peut se concevoir comme un essai d’interprétation d’une histoire culturelle en construction.

Auteur: François Guillemot 
Date de publication: Novembre 2016

François Guillemot (Fanfan)

François Guillemot est historien, ingénieur de recherche au CNRS, en charge de la documentation sur le Viêt Nam à l’Institut d’Asie orientale (IAO, CNRS), École normale supérieure de Lyon. Auteur de Dai Viêt, indépendance et révolution au Viêt-Nam. L’échec de la troisième voie, 1938-1955 (Paris, Les Indes savantes, 2012) ; Des Vietnamiennes dans la guerre civile, 1945-1975. L’autre moitié de la guerre (Les Indes savantes, 2014). Il a codirigé avec Agathe Larcher-Goscha l’ouvrage collectif La colonisation des corps. De l’Indochine au Viet Nam (Paris, Vendémiaire, 2014). Il mène des recherches sur la guerre civile vietnamienne, les mouvements nationalistes et les bataillons féminins des Jeunesses de choc (Thanh Niên Xung Phong) pendant la guerre du Viêt Nam. Il est co-responsable avec Laurent Gédéon du projet de cartographie interactive « Virtual Saigon », responsable de la plate-forme « Viêt-Nam Laos Cambodge. Sources et aides à la recherche » et de deux carnets de recherche : « Femmes et guerres au Viêt-Nam » et « Mémoires d’Indochine ».

Berurier Noir : Live at Olympia 1989 - concert

Commenter cet article


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();