Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chronique d'album: Kroska - Guerrier Trojan

Publié le par Rudy L'Agité

Autant le dire tout de suite, si vous êtes un inconditionnel du punk hardcore, passez votre chemin car cette chronique n'est pas pour vous.

En effet, Kroska, c'est du punk tout en finesse, du punk oï antifasciste que je qualifierais de mélodique voire nostalgique, avec une bonne dose de ska.


Nous allons nous intéresser à leur dernier album, sorti en 2015, "Guerrier Trojan".
La pochette est particulièrement travaillée et représente en noir et blanc un gladiateur combattant un monstre à deux têtes, superbe métaphore du guerrier Trojan luttant contre la peste brune (voir en bas de l'article). A l'intérieur de celle-ci se trouve bien sûr les paroles, mais écrites en caractère grec.

Guerrier Trojan en jette avec le nom du groupe cerclé dans une couronne de lauriers. Lorsque l'on retire le disque du boitier, on voit le CD en photo avec une tache de sang dessus. Il contient 11 titres dont un bonus qui a été enregistré, mixé et masterisé par Fred Oz.

Après une intro de deux minutes, très ska et agréable à écouter, on rentre dans le vif du sujet avec des morceaux tel que "Soy D'aqui", un morceau ska punk où Kroska se présente, ne laissant aucun doute sur leur côté radicalement antifasciste. Le morceau "Lonsdale" en rajoute une couche à ce sujet puisqu'il dénonce la stigmatisation de cette marque par les néo-nazis et la récupération de "la mode" skinhead qui à la base est antifasciste et qui, n'a donc rien à voir avec l'extrême droite.

On enchaîne ensuite avec Kroska Crew, plutôt entraînante, à mi teinte entre une chanson à boire et cris de révolte. Guerriers Trojan, le morceau éponyme de l'album, est consacré au combat des antifascistes à travers le monde, tout en rendant hommage à la musique Ska.
On enchaîne avec le morceau éponyme de l'album : Guerrier Trojan. Un des morceaux les plus dynamiques de l'album, qui parle de la lutte antifasciste contemporaine face à la peste brune.

En tout, ce n'est pas moins de 11 titres qui vous attendent dans cette galette. On remarquera notamment un hommage à Clément Méric sur le morceau "Nos Choeurs". ce jeune antifasciste avait été tué par des néonazis en juillet 2013 à Paris pour ses convictions.

Kroska nous offre là tout leur savoir-faire. Musicalement délicieux, cet album, empreint de mélancolie, de nostalgie et axé ska, au chant grave et clair, tranche avec le punk conventionnel, plus brutal, bruyant et violent. Ce qui fait de cet album une véritable perle en soi, d'autant que les textes sont soignés, viscéralement antifasciste et tape là où ça fait mal. Ce prouve bien que le punk peut aussi faire dans la finesse. Autrement dit, un album que je vous conseille âprement.

Kroska: Biographie

Kroska, natif du Sud de la France, a vu le jour il y a une dizaine d'années. Toujours 4 gars aux commandes, 2 guitares, basse batterie, un groupe de Oi! avec des passages qui skankent et d'autres saturés qui rappelleront la scène punk dont ils sont issues.

Kroska s'exporte maintenant dans d'autres Pays, et sort son nouvel album "Guerrier Trojan".

Les nerfs à vifs, la batteuse tendue comme un crâne tondu, les lignes de basses prêtent à poser les bases, les guitares mélodiquement dégueulasses, des chœurs à reprendre, un chant toujours aussi gras une bière dans le gosier, ils n'ont pas encore chanté leur dernier morceau ! 

Trojans, déffinitions: Trojans, le noim d'une catégorie de skinheads antifascistes 

Source: Wikipedia

Kroska sur Facebook https://www.facebook.com/Kroska-147737281952581/?fref=ts​

Kraska, le site:
 http://kroskacrew.jimdo.com/

Chronique d'album: Kroska - Guerrier Trojan

Commenter cet article


'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();